Spiruline : comment extraire la phycocyanine ?

Spirulina platensis (spiruline) est une algue composée de phycocyanine. C’est une molécule particulière qui est réputée pour ces bienfaits pour la santé grâce à sa forte teneur en antioxydant, en vitamines et en protéines. La phycocyanine est moins assimilable dans sa forme initiale (contenu dans la spiruline), cependant, elle peut être assimilée entièrement lorsqu’elle est extraite de la spiruline. Il existe de nombreuses méthodes d’extraction permettant d’obtenir la phycocyanine concentrée et raffinée. Cet article vous fait découvrir les méthodes d’extraction de la phycocyanine contenue dans la spiruline. Bonne lecture !

Méthode d’extraction accélérée par solvant ou procédé chimique

Cette méthode d’extraction de la phycocyanine consiste à recourir au solvant ASE ou à d’autres types de composés chimiques ayant les mêmes fonctions notamment : l’acide chlorhydrique ou formique. Les agents chimiques permettent en effet d’accélérer le processus de dégradation de la spiruline et de la membrane cellulaire qui renferme la phycocyanine. Suite à la dégradation de la membrane cellulaire, il est possible de distinguer et d’extraire la molécule enfermée.

A lire aussi : 3 éléments importants qu'un logiciel d'infirmière doit contenir

L’extraction par composé chimique est une ancienne méthode d’extraction, elle permet d’obtenir un concentré de phycocyanine très rapidement. Toutefois, elle reste discutable, car les solvants utilisés pour accélérer la dégradation cellulaire sont toxiques pour l’organisme. Certains solvants touchent à la composition de la molécule et font perdre les bienfaits naturels de la phycocyanine.

Vous l’aurez compris, cette méthode n’est pas adaptée pour des créations de compléments alimentaires. Elle est idéale pour obtenir de la poudre de phycocyanine uniquement pour des colorants alimentaires.

A lire en complément : Professionnels de santé : externalisez certains de vos services

Méthode d’extraction par congélation et décongélation

Contrairement à la méthode d’extraction par solvant, la méthode par congélation et décongélation ne nécessite aucun composant chimique pour extraire la molécule de la spiruline. Comme son nom l’indique, cette méthode consiste à congeler l’algue sur plusieurs jours afin de fragiliser naturellement la membrane cellulaire contenant la phycocyanine. Le processus de congélation et de décongélation peut se faire plusieurs fois de suite afin de dégrader complètement la membrane.

Lorsque la membrane est dégradée, la molécule est filtrée et condensée à l’aide d’une centrifugeuse et d’un microfiltre. Notez que cette méthode reste longue et éprouvante toutefois avec un résultat satisfaisant et sans danger pour l’homme.

Méthode d’extraction par ultrasons

Une autre méthode d’extraction sans danger et surtout efficace, l’extraction par ultrasons est réputée pour être la meilleure méthode qui offre un excellent rendement. C’est une méthode d’extraction mécanique qui nécessite l’usage de perturbateur cellulaire. C’est un appareil qui permet de fragiliser et d’ouvrir les cellules afin d’extraire le contenu. Ainsi, à l’aide d’onde sonore réglée sur une certaine fréquence, la phycocyanine concentrée est extraite aisément de la spiruline.

Méthode d’extraction par l’eau

L’extraction de la phycocyanine par l’eau est également très répandue, c’est une méthode 100 % naturelle qui ne nécessite aucun agent chimique. Cependant, elle a des inconvénients. En effet, ce type d’extraction nécessite une quantité massive d’eau afin de récolter la phycocyanine et grande quantité. De plus, la qualité de la molécule récoltée dépendra uniquement de la qualité de l’eau, il faut donc avoir une vigilance élevée quant à la qualité de l’eau utilisée.

Articles similaires