Kyste du poignet : Symptômes et traitements

Le kyste du poignet est une pathologie de plus en plus fréquente à nos jours. Même si cette anomalie est très bénigne, elle reste très inesthétique sur la main. Tout au moins, ses causes sont minimes. Par contre, il existe de nombreuses méthodes médicales pour la prise en charge et son traitement.

Kyste du poignet, qu’est-ce que c’est au juste ?

Le kyste du poignet est une maladie qui se traduit par un gonflement rempli de liquide et qui s’agrandit au niveau d’une articulation ou d’un tendon. Le kyste synovial est ainsi généralement arrondi, volumineux dans certains cas, et se forme devant ou derrière le poignet de la main. Quand cette pathologie affecte l’articulation, on parle dans ce cas de kyste arthro-synovial précisément. Un kyste du poignet peut également être localisé dans les articulations des doigts. On l’appelle notamment kystes mucoïdes, dont les effets peuvent parfois radicalement altérer les ongles de la personne. Il existe aussi le kyste teno-synovial, qui apparaît particulièrement sur les traits d’un tendon. Le kyste synovial touche, par ailleurs, toutes les couches sociales, femmes et hommes, vieux et jeunes.

Lire également : Mener une vie stressante - 5 stratégies pour réduire le stress

Quelles sont les causes du kyste synovial ?

Jusque-là, les causes des kystes synoviaux sont généralement très méconnues, de la part des spécialistes en la matière y compris, c’est d’ailleurs pour cela que ses causes sont qualifiées d’idiopathiques. Néanmoins, un kyste synovial peut découler d’un traumatisme de la main, du poignet singulièrement, et peut s’apparenter à une fracture, entorse, rupture des ligaments, entre autres accidents.

Ces kystes post-traumatiques sont d’ailleurs des plus sérieux et leur délicatesse peut, la plupart du temps, pousser les médecins traitants à recourir à des analyses complémentaires en vue d’une meilleure prise en charge. Bien vrai que le kyste du poignet ne présente pas de souffrances graves et permanentes, il peut aussi causer des problèmes de déformation, de fonctionnalité et d’esthétique des mains.

A lire aussi : 3 Avantages pour la santé d'une bonne nuit de sommeil

Kyste du poignet, quels traitements ?

La prise en charge d’un kyste synovial est généralement effectuée en fonction de la nature, mais surtout du volume, de la pathologie même. Si le kyste est moins développé, les professionnels de santé recommandent souvent au patient d’immobiliser l’articulation afin d’empêcher le kyste de s’agrandir. Des massages réguliers permettent notamment d’arriver à cette finalité. L’utilisation d’une orthèse ou d’une attelle est aussi une technique efficace pour une diminution importante de la sécrétion du liquide synovial.

D’autre part et surtout compte tenu de la gravité du kyste, des opérations chirurgicales peuvent être envisagées par les médecins. Il s’agit notamment de la chirurgie dite « à ciel ouvert » ou la chirurgie arthroscopique, appelée également chirurgie mini-invasive. Ces deux techniques ont assez souvent des résultats satisfaisants pour une nette réduction, sinon une disparation définitive, du kyste synovial.