3 façons douces pour arrêter de fumer

Le tabac nuit gravement à la santé, c’est un fait. Vous avez donc fait le bon choix en décidant d’arrêter de fumer. Entamer le processus de sevrage tabagique est cependant plus facile à dire qu’à faire. Il faut non seulement arrêter de consommer la cigarette, mais surtout ne plus avoir envie de fumer par la suite. Pour cela, vous pouvez vous tourner un spécialiste, médecin ou thérapeute, qui vous aidera à sortir de votre dépendance à la nicotine. Il existe des méthodes douces qui offrent des résultats spectaculaires à ceux qui entament ce processus. Nous vous invitons à découvrir 3 façons douces pour arrêter de fumer.

Arrêtez de fumer grâce à l’hypnose

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes ont recours à des méthodes douces pour se détacher de leur dépendance au tabac. Parmi les techniques les plus efficaces, on retrouve l’hypnose. Des spécialistes tels que Switchgood proposent des solutions alliant l’hypnose et les neurosciences afin de parvenir à arrêter de fumer tout en douceur. Fondée sur la psychologie, cette méthode a été testée et approuvée par de nombreuses personnes.

A lire également : Quels sont les avantages liés à l’arrêt de la cigarette ?

La plupart des thérapeutes qui emploient cette approche la présentent à leurs patients sous la forme d’un module d’accompagnement. Elle est constituée de plusieurs séances d’hypnose et d’un coaching pour aider le fumeur à se détacher complètement de son addiction. Les séances d’hypnose permettent de faire naître l’envie d’arrêter chez le patient. Elles boostent également sa motivation à continuer sur cette voie et déclenchent le déclic qui lui fera arrêter définitivement le tabac. Les thérapeutes qui utilisent cette méthode offrent par ailleurs un suivi à leurs patients pour éviter une éventuelle rechute.

hypnose neurosciences pour arrêter de fumer

A voir aussi : En quoi consiste une GREFFE FUE AVEC RASAGE PARTIEL et qui est concerné

L’arrêt du tabac grâce à l’acupuncture

Pratique médicale chinoise, l’acupuncture est une technique douce pouvant aider les fumeurs à arrêter le tabac. Le praticien utilise des aiguilles pour rééquilibrer la circulation de l’énergie vitale du patient. Cela aide ce dernier de se débarrasser de son addiction au tabac. Quelques séances d’acupuncture suffisent en général pour avoir de bons résultats. Il faut noter cependant que l’effet ne dure pas toujours sur le long terme. Environ 6 mois après les séances, certaines personnes traitées peuvent rechuter. Il est donc conseillé d’utiliser aussi l’acupuncture pour mieux supporter les symptômes du sevrage. Continuez ainsi vos séances afin de faire face aux divers effets secondaires provoqués par l’arrêt de la cigarette tels que la fatigue, le manque ou encore le stress. Il est également important que la personne concernée croie au pouvoir de cette méthode et se détende totalement pendant les séances.

La prise de granulés homéopathiques

Contrairement à la médecine moderne, l’homéopathie tient compte de la façon dont les symptômes d’une pathologie s’expriment chez une personne. Le sevrage tabagique peut en effet provoquer des malaises chez le fumeur. C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines personnes ont du mal à arrêter la cigarette. L’avantage des graines homéopathiques est qu’elles sont diluées et dynamisées plusieurs fois. De cette manière, elles n’entraînent pas d’effets secondaires chez la personne qui est en sevrage tabagique. En fonction des symptômes ressentis par le fumeur, la posologie peut varier. Il est donc possible de prendre les granulés homéopathiques pour se désintoxiquer du tabac, pour réduire la frustration, pour ne pas prendre du poids ou encore pour diminuer la mauvaise humeur.

Articles similaires