Est-il dangereux de prendre trop de compléments alimentaires ?

Contrairement aux idées reçues, les compléments alimentaires ne sont pas des aliments ni des médicaments en l’état. Toutefois, ils peuvent jouer les deux rôles combinés. De plus en plus de personnes ont recours à ce type de traitement pour corriger de façon ponctuelle des carences en nutriments. Est-il dangereux de prendre trop de compléments alimentaires ? Voici ce qu’il en est.

Les insuffisances rénales

Les compléments aliments ont une place de choix dans les régimes des personnes souffrant de déficiences alimentaires. Prendre ces produits leur permet d’éviter de nombreuses pathologies dues aux carences nutritionnelles.

A lire en complément : Réaliser un peeling en Turquie

En réalité, les fabricants s’appuient sur le fait que ces compléments sont produits à base d’intrants naturels. En pratique, même si vous prenez en compléments alimentaires de trop, l’excès sera éliminé par les reins.

Pour une prise ponctuelle, prendre les compléments alimentaires ne présente pas de risque à priori.

Lire également : Comment se consomme la teinture mère ?

Sauf que si vous devez en prendre de trop, et ce, dans le temps, vous risquez d’avoir une insuffisance rénale. Un surdosage chronique vous expose à la toxicité des compléments alimentaires.

Les premières conséquences se remarquent déjà au niveau de reins. Le fait que les composants de ces compléments alimentaires sont extraits des plantes n’en fait pas des produits moins dangereux.

Dans un autre sens, lorsque vous souffrez en amont d’une insuffisance rénale et que vous devez vous traiter dans le temps, vous devez être attentif aux doses. En l’état, vos reins ne supporteraient pas un surdosage. Trop de compléments alimentaires aggraveraient votre cas.

Les accidents cardio-vasculaires

La prise de trop de compléments alimentaires peut également vous exposer à des accidents cardio-vasculaires. Sur le marché, il existe une gamme très variée de ces produits. Cependant, les ingrédients qui rentrent dans la formulation ne sont pas tous autorisés.

Pour exemple, les compléments alimentaires à base de berbérine pris en surdosage peuvent conduire à une modification du rythme cardiaque. Dans les cas des produits contenant de la créatine, de la DHEA ou de la protéine du lait par exemple, les risques peuvent être les mêmes en surdosage.

Seulement, les conséquences se remarqueront sur la masse musculaire. Une atrophie des muscles peut être observée. Il sera donc important de vous référer aux indications de votre médecin.

Certains nutriments sont pris dans le but de stabiliser le rythme cardiaque. À cet effet, il sera question de s’en tenir rigoureusement aux doses prescrites. Malheureusement, de plus en plus d’utilisateurs prennent les compléments alimentaires en automédication. Pour cela, les nutriments tels que la choline et la L-carnitine pourront provoquer des accidents vasculaires.

Généralement, en cas de surdosage, vous pourrez souffrir d’arythmie ou de tachycardie. Ces deux facteurs peuvent conduire à des AVC. Parfois, leurs effets en surdosage peuvent être d’ordre psychique.

Ainsi, de l’anxiété ou les troubles d’humeur peuvent être observés. Lorsque vous présentez des facteurs de risques d’AVC, vous devez éviter les compléments alimentaires contenant ces nutriments ou suivre les indications d’un médecin.

En résumé, il est dangereux de prendre trop de compléments alimentaires surtout lorsque vous avez des facteurs de risques d’AVC ou d’insuffisance rénale. C’est pour cette raison et pour bien plus encore qu’il est recommandé de toujours consulter un médecin.