Insuffisance cardiaque chronique : cause, symptômes et traitement

L’insuffisance cardiaque est une pathologie qui résulte de l’incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang pour les besoin de l’organisme. Elle est diagnostiquée en général chez des individus dont la santé est déjà fragilisée et toucherait 10% des personnes de plus de 70 ans en France.

Si elle peut paraître asymptomatique à ses débuts, l’insuffisance cardiaque connaît une aggravation progressive et devient chronique dans la majorité des cas. En moyenne, 50% des personnes diagnostiquées d’une insuffisance cardiaque perdent la vie dans les 5 années qui suivent. Mais, lorsque le diagnostic est vite établi et la prise en charge diligente, il est possible de recouvrer progressivement sa santé et reprendre les activités précédemment délaissées.

A lire également : Guide complet de grossesse pour les futures mamans

Causes d’une insuffisance cardiaque

Il est parfois difficile de trouver la cause d’une insuffisance cardiaque. Dans bien des cas, elle reste inconnue. En effet, divers facteurs peuvent conduire à une insuffisance cardiaque. Parmi les causes les plus courantes, on peut citer :

  • Des antécédents de crise cardiaque ;
  • Des troubles respiratoires ;
  • L’hypertension artérielle ;
  • Une maladie cardiaque congénitale ;
  • Une infection cardiaque ;
  • Des troubles coronariens ;
  • Le diabète (carence ou défaut d’utilisation d’insuline) ;
  • Une endocardite.

Pour déterminer la cause réelle ainsi que la gravité de l’insuffisance cardiaque, le médecin peut procéder à des examens cliniques plus poussés comme une analyse de sang, une radiographie de la poitrine, un électrocardiogramme ou encore une échocardiographie.

A lire également : 5 conseils pour démarrer votre programme de conditionnement physique

Symptômes d’une insuffisance cardiaque

L’un des premiers signes révélateurs d’une insuffisance cardiaque est sans doute la fatigue et le manque d’énergie chronique. Vous ressentirez une fatigue excessive, comparativement aux efforts fournis. Vous aurez des difficultés à respirer à l’effort et progressivement même au repos.

En raison des congestions respiratoires, il est à noter également des difficultés à s’endormir ainsi qu’un besoin d’uriner plus fréquent la nuit. S’en suivent dans certains cas la confusion et les troubles de mémoire, des rétentions d’eau notamment dans les pieds et les jambes, une toux grasse, mais aussi un gonflement douloureux de l’abdomen avec perte d’appétit.

Les chances de survie après diagnostic d’une insuffisance cardiaque étant de 50% en moyenne, il urge dès l’apparition de ces symptômes de se faire prendre en charge.

Traitement de l’insuffisance cardiaque

Le traitement d’une insuffisance cardiaque n’est pas figé. Il varie en fonction du tableau clinique dressé suite aux examens réalisés par le médecin. Dans le cas par exemple d’une insuffisance cardiaque ayant pour cause une malformation cardiaque congénitale, une chirurgie réparatrice pourrait faire disparaitre la pathologie.

De même, plusieurs médicaments, notamment le Cardensiel, permettent de lutter contre l’insuffisance cardiaque chronique et de retrouver progressivement un meilleur confort. En fonction de votre état, votre médecin optera certainement pour une combinaison de médicaments, notamment des diurétiques, des anticoagulants, des inhibiteurs de l’enzyme de conversion, des bêtabloquants, etc.

Selon le cas, votre médecin pourrait même opter pour un dispositif de resynchronisation cardiaque. Cet appareil cardiaque est indiqué pour améliorer l’efficacité du pompage du cœur. Il envoie des pulsions électriques aux cavités inférieures du cœur pour l’aider à battre de façon synchronisée.

Associées à de saines habitudes de vie, ces options de traitement ne pourraient qu’avoir des effets positifs sur votre santé.