Quand et pourquoi consulter un ORL ?

Dans son existence, l’homme peut être sujet à de nombreuses pathologies. À cet effet, diverses spécialités de la médecine ont été développées afin de permettre à chacun de trouver des palliatifs à ses maux. Au nombre de ces spécialités, il y a l’ORL. Cette spécialité de la médecine moderne s’occupe d’un certain nombre de maux, dont la perte d’audition, l’otite, etc. Mais, quand peut-on ressentir le besoin d’aller chez l’ORL et pourquoi faut-il forcément le voir ? L’article répond convenablement à ces interrogations

Voici les maux qui exigent la consultation d’un ORL

L’ORL ou l’Oto-Rhino-Laryngologie est une branche de la médecine moderne qui traite les pathologies liées à la sphère ORL. Cela dit, le médecin de cette spécialité s’occupe des anomalies concernant la gorge, l’oreille, la langue, le nez, la bouche, le larynx, la trachée, etc. De plus, l’ORL s’intéresse à la chirurgie cervico-faciale. La personne adulte ou celle du troisième âge peut ressentir de vives douleurs ou même la baisse d’audition au niveau de son oreille. Quand vous le voyez pour votre problème d’audition, il est à même de détecter si votre mal provient de l’oreille interne, externe ou encore moyenne. Aussi, l’adulte peut perdre son sens de l’odorat et peut avoir du mal à avaler des aliments. Dans ces conditions, il est nécessaire de trouver un ORL.

A lire également : Comprendre le marché mondial des essais cliniques de phase

Les autres pathologies à considérer

Quant à l’enfant, il peut sentir des sifflements dans son oreille ou peut même avoir la sinusite répétitive. De plus, grâce à son système immunitaire encore très fragile, il se peut qu’il soit sujet à des ganglions ou angines. Dans ces conditions, vous devez aussi l’emmener voir un ORL. En outre, si vous avez des problèmes d’élocution, les paralysies au niveau de votre face, vous devez vous tourner vers ce spécialiste. Ainsi, il se chargera de vous faire une chirurgie plastique. Il faut noter également que si votre nez vous laisse aller aux ronflements, c’est aussi le moment de vous en référer à l’ORL. Vous devez de même toquer à la porte du spécialiste lorsque vous remarquez une salivation excessive, des difficultés au moment de la respiration.

A lire en complément : Les bienfaits pour la santé du patinage artistique expliqués

L’expert qui trouve la solution à vos maux

L’ORL est alors l’expert à consulter lorsque vous ressentez un de ces maux. Une fois chez lui, il va prendre des renseignements sur vos symptômes et évaluera leur fréquence et intensité. Pour ce faire, il vous interrogera sur lesdits symptômes et cherchera à savoir si cela est génétique. De même, il tiendra compte des examens que vous aurez pratiqués chez le médecin généraliste avant de faire son examen sur l’organe concerné. Entre autres, il y a l’audiométrie pour le diagnostic des troubles de l’oreille, la rhinofibroscopie, l’otoscopie ou encore la sinuscopie.

Il est toutefois conseillé de consulter un médecin généraliste qui vous dirigera par la suite vers l’Oto-Rhino-Laryngologie. L’ORL dispose des outils adéquats pour faire l’examen clinique du nez, des oreilles et même de la gorge. Cependant, il peut aussi faire d’autres examens comme la radiographie pour peaufiner ses analyses. Il n’y a aucun risque à consulter un ORL, bien au contraire. En effet, dès qu’il diagnostique le mal, il vous prescrira des médicaments ou vous implantera des prothèses ou implants selon le cas. Enfin, vous pouvez suivre des interventions chirurgicales sans risque qui répareront ou reconstruiront vos organes.