Comment soigner une plaie liée au pied diabétique ?

Le diabète est une maladie qui est devenue un enjeu de santé majeur. Cette maladie métabolique grave touche plus de 3,5 millions de Français.

Souvent asymptomatique pendant plusieurs années, le diabète provoque une perte de sensibilité et une déformation osseuse des pieds.

A lire aussi : Qu'est-ce que l'huile de cannabis et comment fonctionne l'huile de CBD ?

Cela favorise l’apparition de blessures appelées « plaies du pied diabétique ». Ces plaies passent souvent inaperçues et s’avèrent difficiles à traiter.

Heureusement, les complications liées aux plaies du pied diabétique peuvent être évitées grâce à une prise en charge précoce et effectuée selon les normes recommandées.

A lire également : Qu’est-ce qu’un méningiome ?

Découvrez dans cet élément comment faire face à une plaie du pied diabétique.

La plaie du pied diabétique : de quoi s’agit-il ?

Pour mieux cerner ce qu’est la plaie du pied diabétique, il convient d’abord de comprendre ce qu’est le pied diabétique.

Comme l’évoque son nom, le pied diabétique est l’une des conséquences du diabète (type 1 ou 2) sur l’organisme. En effet, les patients diabétiques ont une morphologie de pied identique à celle de la population générale jusqu’à ce qu’ils aient des complications liées au diabète.

Le pied diabétique est provoqué par un dysfonctionnement des systèmes nerveux et sanguins. La conséquence imminente de cette anomalie est l’apparition de plaies chroniques.

appelé « mal perforant plantaire », la plaie du pied diabétique est une lésion qui apparaît sur le pied et causée par une dégradation des tissus cutanés.

Le plus souvent, elle apparaît par une blessure légère (durillon, cor, ampoule, etc.) dont le processus de guérison est compromis par l’excès du glucose dans le sang.

Cependant, un diagnostic précoce permet d’éviter le risque accru d’amputation qui accompagne l’apparition de la plaie du pied diabétique.

Aussi, les spécialistes du traitement et de la cicatrisation des plaies comme Urgo Médical en France ont développé des solutions efficaces pour limiter le risque d’infection, voire de nécrose au niveau de ce genre de plaie. Toutefois, tout dépend du stade d’évolution de la blessure.

Soigner une plaie du pied diabétique : comment faire ?

L’organisme du diabétique est sujet à une augmentation de sucre dans le sang. Puisque le corps est incapable de le métaboliser, son taux sanguin augmente : une hyperglycémie survient. Cette instabilité à des répercussions sur :

  • Le système nerveux des membres inférieurs (perte de sensibilité et détection tardive des plaies diabétiques) ;
  • Le système sanguin (fragilisation des tissus).

Ces dysfonctionnements rendent lente et difficile la cicatrisation de la plaie. C’est pourquoi la prise en charge de la plaie du pied diabétique doit être rapide. En effet, le suivi quotidien est le meilleur allié pour le traitement d’une plaie du pied diabétique.

Il est utile à la fois pour détecter de nouvelles plaies, mais aussi pour vérifier l’évolution de celles déjà apparues. Seul un spécialiste peut vous donner des directives appropriées et des précautions adéquates face à tout ce qui a trait à une plaie du pied diabétique.

Comment prévenir la plaie du pied diabétique ?

On vient de vous détecter un diabète ? Il est important que vous adoptiez les gestes de prévention des plaies diabétiques. Parmi les plus essentiels, vous devez :

  • Porter des chaussures confortables et adaptées à la morphologie de vos pieds ;
  • Inspecter régulièrement vos pieds pour détecter l’apparition d’une plaie ;
  • Consultez au moins une fois par an un pédicure-podologue pour réaliser des soins de prévention.

En prenant ces précautions, vous limitez le risque d’apparition d’une lésion au niveau des pieds. Néanmoins, si elle apparaît, il est vivement recommandé de s’adresser à un spécialiste.

Articles similaires