Les recommandations à suivre avant, pendant et après une rhinoplastie

La chirurgie plastique d’aujourd’hui recherche le naturel, l’harmonie et la combinaison des avantages esthétiques et fonctionnels. Ce sont les objectifs de tout bon chirurgien du nez. Il faut garder à l’esprit que le nez est le centre de nombreux regards. C’est-à-dire que c’est l’une des parties du visage qui peut le plus définir une personne, il est donc nécessaire de l’harmoniser avec le reste des éléments du visage pour obtenir ce naturel tant recherché.

Il est préférable de ne pas imiter les autres nez et de chercher celui qui correspond le mieux à notre visage. Il est important que vous consultiez votre chirurgien, que vous identifiiez les zones de votre nez que vous n’aimez pas et que vous souhaitez modifier, et que vous soyez conscient de ce que vous pouvez réaliser avec la rhinoplastie et de ce que vous ne pouvez pas.

A lire aussi : Comment obtenir une mâchoire musclée ?

Ce sont là quelques-unes des recommandations que vous pouvez prendre en compte avant de vous rendre dans une clinique ou un centre médical pour subir une chirurgie esthétique du nez. Mais nous vous en montrons davantage afin que vous entriez dans la salle d’opération sans aucun doute, que vous subissiez l’opération du nez avec les meilleures recommandations en tête, et que la période postopératoire soit favorable pour obtenir des résultats satisfaisants qui vous permettront de regarder et d’être vu mieux que jamais.

Suivez ces recommandations avant, pendant et après la rhinoplastie pour que votre opération soit un succès

Il est essentiel d’entrer dans la salle d’opération en ayant répondu à tous vos doutes. Pensez que votre chirurgien sera à vos côtés pendant tout le processus. Dès la première consultation, il est conseillé de poser toutes les questions qui vous préoccupent afin de prendre les meilleures décisions. Mais pas seulement avant d’entrer dans la salle d’opération, l’équipe médicale vous accompagnera pour résoudre tous les doutes pendant tout le processus et après la rhinoplastie.

Lire également : Soulager le manque de nicotine avec la cigarette électronique pour arrêter de fumer

Gardez à l’esprit que chaque cas est différent des autres. Ainsi, même si vous entendez les expériences d’autres personnes qui ont subi une rhinoplastie, vos meilleurs conseillers seront toujours les professionnels qui font partie de l’équipe médicale qui s’occupe de votre cas. Voici nos recommandations avant, pendant et après une rhinoplastie :

N’essayez pas d’imiter les autres nez

Comme nous l’avons dit au début de cet article, il y a des nez qui deviennent « à la mode » et provoquent de nombreuses consultations dans les cliniques de chirurgie plastique. La recommandation médicale est de ne pas trop se laisser emporter par ces tendances. Il est toutefois important que vous ayez une idée de l’aspect que vous souhaitez donner à votre nez. Ces indications serviront de guide aux chirurgiens pour obtenir le résultat souhaité.

Vous devez expliquer vos attentes à l’équipe médicale et, pour ce faire, vous pouvez utiliser des images de nez et de visages que vous avez en tête. Faites confiance au jugement professionnel et aux compétences du chirurgien.

Maintenir une communication permanente et transparente avec le chirurgien

Le maintien d’une communication permanente et transparente avec le chirurgien vous permettra non seulement de résoudre les doutes que vous pourriez avoir avant ou pendant le processus, mais aussi d’être au clair sur les risques, les effets secondaires et les complications possibles après l’opération. Pouvoir évaluer toutes les informations fournies par l’équipe médicale vous permettra d’affronter l’opération avec la plus grande sérénité possible. Il est important de connaître les avantages et les inconvénients avant l’opération.

D’autre part, il est également essentiel que vous informiez votre chirurgien de toute maladie dont vous avez souffert ou souffrez, de vos allergies, de vos symptômes ou des médicaments que vous prenez.

Ne pas fumer pendant au moins 15 jours avant l’opération

Les professionnels de la chirurgie plastique recommandent de ne pas fumer pendant les 15 jours précédant l’opération de rhinoplastie. En éliminant l’habitude de fumer pendant les deux à trois semaines précédant l’opération, notre organisme éliminera la nicotine et, de ce fait, nos artères retrouveront leur taille et le sang atteindra tous les tissus normalement.

Le tabagisme est totalement déconseillé avant, pendant et après l’intervention car il provoque une vasoconstriction des capillaires sanguins qui, dans le cas d’une rhinoplastie, entraverait l’arrivée de nutriments et d’oxygène dans la zone du nez, ce qui réduirait la capacité de guérison.

Quand pourrai-je recommencer à fumer après l’opération ? La recommandation médicale est que vous ne devez pas fumer jusqu’à six semaines après l’opération. Fumer avant ces six semaines pourrait entraver la guérison et provoquer une plus grande inflammation dans la zone opérée.

A jeun pendant 8 heures avant l’opération

Comme pour toute intervention, qu’elle soit esthétique ou non, vous devez rester à jeun pendant les huit heures qui précèdent la chirurgie. En outre, il est conseillé de ne pas manger de repas lourds et copieux les jours précédents. Un régime léger et équilibré sera le plus approprié.

Quels sont les soins opératoires les premiers jours qui suivent l’opération

Et que faire pendant les premiers jours ? Quels soins faut-il apporter ? Tout d’abord, essayez de dormir la tête en haut, dormez semi-incorporé pendant les premiers jours et ne mangez pas d’aliments très chauds ou qui vous obligent à mâcher beaucoup. Vous ne devez pas boire de boissons alcoolisées pendant les deux premières semaines et vous devez éviter de fumer ou d’être passif.

Vous devez également éviter les activités qui demandent un contact physique ou un effort et, très important pour la période postopératoire après une rhinoplastie : ne vous mouchez pas ! Et si vous devez éternuer, faites-le avec la bouche ouverte.

En outre, il est conseillé, dans la mesure du possible, de parler le moins possible et de ne pas gesticuler avec son visage, d’essayer de ne pas rire ou pleurer, gestes qui peuvent causer des problèmes au niveau de la cicatrisation. Ces recommandations doivent être maintenues pendant les 10 premiers jours.

Pendant les premiers jours, des ecchymoses peuvent apparaître sur le visage, qui augmentera pendant les deux ou trois premiers jours. Vous pouvez également avoir de petites hémorragies, des maux de tête et remarquer un nez bouché. Ces effets secondaires ne sont pas inquiétants et disparaîtront au fil des jours.

Articles similaires