Réussir un test de dépistage de drogues dans l’urine à la marijuana – Comment réussir les tests de dépistage des narcotiques à la pipi ?

La plupart des gens qui ont un emploi ont passé un test de dépistage de drogues. Avant le milieu des années 80, c’était à peu près du jamais vu, les employeurs croyaient davantage aux tests au détecteur de mensonges avant l’embauche. Depuis que les drogues ont pris le dessus sur la société, il est impératif pour les entreprises de faire des tests de dépistage de drogues. Il ne s’agit pas seulement d’examens préalables à l’emploi, mais habituellement, les entreprises testent leurs employés au hasard après avoir été embauchés.

Bien sûr, il y a des employés qui ne prennent pas de médicaments à moins qu’on ne leur en prescrive. Ensuite, certains employés choisissent de cesser de consommer des drogues illégales parce qu’ils ne veulent pas prendre le risque de perdre leur emploi. Ensuite, il y a les employés qui se fichent de perdre leur emploi. Si un employé est blessé au travail, il subit immédiatement un test à l’hôpital. Cependant, chaque fois qu’ils subissent un test de dépistage de drogues, ils utilisent l’un des nombreux moyens qui existent pour réussir le test. S’ils n’utilisaient pas une de ces alternatives, ils brûleraient littéralement un trou dans la tasse. Habituellement, les tests aléatoires sont annoncés, de cette façon tout le monde peut être prêt juste au cas où son nom est choisi pour être testé.

A voir aussi : Activités artistiques pour soulager le stress

Il y a plusieurs façons de faire un test de dépistage de drogues. Le test de dépistage de drogues dans l’urine est le plus courant. La durée pendant laquelle une drogue peut être détectée dans l’urine varie d’un médicament à l’autre. Les tests salivaires sont fondamentalement plus récents, ils ne détectent généralement que les derniers jours. Les tests sanguins déterminent la consommation de drogues à ce moment précis. Ensuite, le test qui raconte vraiment l’histoire est le test du follicule pileux. Ils indiquent quels médicaments ont été utilisés pendant 90 jours au maximum.

Honnêtement, avec la marijuana ou le cannabis, la question de savoir combien de temps il reste dans votre système dépend de votre consommation. Le THC contenu dans la drogue reste plus longtemps dans votre organisme en raison de la façon dont il se stocke dans votre corps. Une seule utilisation peut durer trois jours, alors qu’un fumeur régulier peut mettre jusqu’à 90 jours pour sortir de votre système. Les cannabinoïdes qui se décomposent à partir du THC sont des lipides, ce qui signifie qu’ils sont stockés dans les cellules graisseuses d’une personne, et non dans le sang. D’où la raison pour laquelle ils ne se manifestent pas si facilement lors d’un test sanguin. Ils peuvent excréter par l’urine, mais comme il s’agit de molécules grasses, ils sont habituellement éliminés par les selles. Alors, comment passer un test de dépistage de drogues dans l’urine après avoir fumé de la marijuana ? Eh bien, le bon sens dit que la meilleure façon est de ne pas consommer de marijuana d’aucune façon. Cependant, si vous insistez pour continuer à l’utiliser et que vous devez passer un test, il y a plusieurs façons de le faire.

A lire aussi : Le cannabis peut contribuer à la lutte contre la toxicomanie

La prochaine façon de passer un test de dépistage de drogues dans l’urine est d’amener quelqu’un qui ne consomme pas de drogues à P pour vous, puis d’essayer de le passer en douce dans l’installation de dépistage d’aujourd’hui. N’oubliez pas que l’urine doit être à 98,6 °F, ce qui correspond à la température corporelle normale d’une personne. C’est le moyen le plus efficace, mais seulement si personne ne vous surveille. Vous pouvez aussi acheter du pipi synthétique ou du faux pipi. Assurez-vous qu’il y a de l’acide urique dans l’ingrédient lorsque vous l’achetez, certains laboratoires le testent, pour s’assurer qu’il est réel. Il est généralement livré avec un coussin chauffant pour que vous puissiez vous assurer que c’est la bonne température.

Puisque le THC est stocké dans les cellules graisseuses, faire des exercices qui aident à brûler les graisses peut aider à se débarrasser des cannabinoïdes. Ne faites aucun des exercices le jour du test.

Les légumes verts sont pleins de fer et d’autres vitamines et minéraux. Ceux-ci peuvent aider à stimuler le métabolisme, ce qui facilitera la combustion des graisses. Faites attention en écoutant vos amis sur la façon de passer un test d’urine.

Il y a plus d’histoires qu’il n’y a de remèdes et ce serait horrible si vous passiez par une mauvaise expérience et échouiez quand même le test. Tout d’abord, ne buvez pas d’eau de Javel, elle peut vous tuer facilement. Ne mâchez pas de nettoyant pour prothèses dentaires, tout ce que vous allez faire, c’est vomir ! D’autres choses qui ne vont tout simplement pas vous aider à passer un test d’urine pour le THC sont le jus de canneberge, le vinaigre (vous n’êtes PAS un œuf de Pâques), la créatine, le zinc, Goldenseal, et Niacin (bien que ce soit le meilleur antibiotique de la nature).

Buvez beaucoup d’eau pendant quelques jours avant le test. Cela pourrait éventuellement diluer suffisamment l’urine pour obtenir est allé à avoir un niveau de lumière en dessous du niveau qui rend pour un test positif. Faites attention de ne pas boire trop d’eau, cela montrera de l’urine diluée et enverra des signaux d’alarme indiquant que vous avez essayé de cacher quelque chose.

Peu importe le processus que vous choisissez, assurez-vous de rester hydraté, de bien manger, de faire de l’exercice et de ne plus fumer à l’intérieur. Les fumeurs occasionnels sont plus faciles à désintoxiquer ou à masquer que les gros fumeurs.

Une autre façon de passer un test de dépistage de drogues dans l’urine est Sure-Jell. C’est le plus facile et le moins cher comparé à d’autres choses qui sont ingérées pour réussir le test. On vient de faire un paquet à l’épicerie, on avait une bouteille de Gatorade de 32 onces. Buvez-en trois ou quatre heures avant l’heure du test. S’assurer d’avoir P3 ou quatre fois avant le test également.

Il y a une désintoxication d’un jour qui vient avec des pilules, du liquide et des fibres. Il contient des vitamines, des minéraux et des herbes, ce qui le rend naturel. Il se dissout dans votre système, se débarrasse du THC et ne peut être tracé d’aucune façon.

Celle spécifique à la personne ayant un taux de THC plus élevé est fournie avec six gélules qui sont prises 12 à 24 heures avant le test. Ils boivent 20 onces toutes les deux heures, il prendra effet cinq heures plus tard. Faites attention, car elle s’estompe, vous devez donc la chronométrer au bon moment.

En savoir plus

Je vais vous dire ce qui bat toutes ces concoctions, essayez de retarder le test. La plupart des drogues ne peuvent être retrouvées après quelques heures dans le sang ou la salive. Donc, si vous pouviez le retarder d’une seule journée, vos résultats pourraient être différents.

Quand vous pensez que vous avez lu, tout ce que vous devriez obtenir un test à domicile et le prendre pour vérifier les résultats. De cette façon, si vos corvées n’ont pas fonctionné, vous avez le temps d’essayer une autre façon. L’alchimie de chaque personne est différente, donc cela peut fonctionner pour votre ami, mais pas pour vous.

Aussi, ça ne peut pas faire de mal de s’éduquer soi-même. Huit minutes ne vous mèneront nulle part, mais la connaissance peut vous tirer d’affaire. Chaque État a ses propres lois en matière de dépistage de drogues qui dictent la façon dont les candidats et les employés peuvent subir le test.

Lire aussi :

  • Traitement de la dépendance à la marijuana : 5 étapes pour éviter une rechute
  • Comment la marijuana récréative affecte-t-elle votre vie sexuelle ?
  • L’huile de CBD et les gâteries comestibles sont-elles sans danger pour les animaux de compagnie ? – Chiens et chats