Quand devriez-vous consulter un orthodontiste ?

L’orthodontie est une spécialité dentaire qui œuvre dans le diagnostic, la prévention et le traitement des mauvais positionnements des dents et de la mâchoire. Cette branche des soins reste un peu méconnue malgré son importance avérée. Il est pourtant très important de savoir quand recourir aux services d’un orthodontiste. Découvrez donc quand consulter un orthodontiste.  

L’orthodontiste intervient pour corriger une mauvaise posture de la mâchoire ou des dents

Consentir à en savoir + sur l’othodontie est la première étape à franchir pour comprendre quand le professionnel doit intervenir. Avant tout, le recours à un orthodontiste peut être fait sous la recommandation d’un médecin généraliste ou d’un dentiste. Il est aussi possible que le patient lui-même prenne l’initiative de le consulter. Les cas et symptômes qui induisent le recours aux services d’un orthodontiste sont connus.

A lire également : Symptômes et traitements du zona

Ainsi, il est indispensable de consulter un orthodontiste quand on remarque les signes qui suivent :

  • les dents de la même mâchoire qui se chevauchent ;
  • une mâchoire déformée ;
  • la présence d’un décalage entre la mandibule et la mâchoire supérieure ;
  • des dents trop espacées ;
  • le constat de dents surnuméraires ;
  • un palais déformé ;
  • les croissances de maxillaires décalées ;
  • le non-contact des dents des différentes arcades, etc.

Pour récapituler, vous devez recourir à un orthodontiste lorsque vous remarquez une anomalie qui touche la structure de la denture, des os du visage et d’autres fonctions qui y sont liées.

A voir aussi : Comment consommer de l'huile de chanvre ?

Il faut aussi savoir que les problèmes qui sont présentés ici peuvent avoir une double provenance. Ils peuvent provenir d’une anomalie génétique ou survenir après un traumatisme dû à une chute ou à un accident.

Certains signes physiologiques peuvent aussi constituer l’alerte à la consultation d’un orthodontiste. Les cas où l’on remarque une poussée désordonnée des dents sans alignement par exemple…

D’autre part, le fait qu’un enfant ronfle bruyamment et laisse de la bave mouiller son oreiller pendant son sommeil peut aussi indiquer un problème d’ordre orthodontique. 

Par ailleurs, si vous remarquez une crispation de vos muscles lors de la fermeture des lèvres de la bouche, il serait judicieux d’en informer votre médecin. Il saura s’il s’agit d’un cas où l’orthodontiste devrait intervenir ou non.

Une fois que le diagnostic est posé, il est très probable que le professionnel procède à l’installation d’un appareil correcteur sur votre mâchoire, selon le problème à corriger.

L’orthodontiste peut être contacté à tout âge

En orthodontie, l’âge ne compte clairement pas. En effet, quel que soit l’âge, un problème orthodontique peut être résolu.

En premier lieu, il est possible de consulter un orthodontiste à partir de cinq ans. Dans l’intervalle de 5 à 7 ans, le spécialiste peut prescrire un traitement préventif avec des appareils légers pour réduire les risques de complication à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Entre 8 et 11 ans, les traitements prescrits viennent pour intercepter les anomalies dentaires. En cette période, les dents de lait commencent à cohabiter avec celles définitives. 

Le suivi fait par l’orthodontiste vise à la détection des anomalies qui peuvent apparaître sur la denture ou les différentes mâchoires.

Après 11 ans, la plupart des dents deviennent permanentes. À partir de ce moment, les traitements qui vous seront proposés par l’orthodontiste seront correctifs. Il s’agit en l’occurrence des bagues et des appareils dentaires.

Il devient plus difficile de résoudre le problème, mais tout le monde y trouve généralement satisfaction. N’hésitez donc pas à contacter un orthodontiste si vous en ressentez le besoin.