Quels sont les symptômes de la dépendance à la cocaïne et peut-on la traiter ?

La cocaïne est une substance très puissante qui a été présentée pendant des décennies comme étant une drogue de fête, principalement parce qu’elle donne aux consommateurs l’impression d’être “plus grand que nature” dans les situations sociales. Être au centre de l’attention ou jouir de la popularité peut sembler être une incitation attrayante à prendre de la cocaïne, mais les risques sont importants et peuvent inclure la mort. Selon une étude des centres de réhabilitation de la cocaïne, cette substance est l’une des personnes les plus communément traitées en Amérique aujourd’hui.

La cocaïne crée une telle dépendance parce qu’elle agit rapidement, créant des sensations euphoriques dans le cerveau. Les consommateurs sont souvent tellement impressionnés par les effets de la première prise de cocaïne qu’ils peuvent rapidement devenir dépendants de cette substance pour un regain d’énergie supplémentaire au travail ou une plus grande confiance dans les situations sociales. Parce que la cocaïne à haute teneur ne dure qu’une trentaine de minutes, les usagers se retrouvent à en demander plus. Souvent, l’alcool est impliqué dans le mélange, qui peut en fait se combiner avec la cocaïne pour produire des toxines dans le corps qui sont extrêmement dangereuses.

Lire également : La lombalgie : ces métiers qui nous exposent

Une autre raison pour laquelle la cocaïne crée une forte accoutumance est que les consommateurs “déprimés” ressentent les effets de la drogue lorsque celle-ci s’estompe. La dépression que certains ressentent peut être si intense qu’elle les “force” à s’en servir à nouveau pour se remonter le moral. Les sautes d’humeur extrêmes que produit la cocaïne par son influence sur les neurotransmetteurs du cerveau peuvent causer des dommages psychologiques importants, rendant la dépendance à la cocaïne particulièrement complexe à traiter.

Symptômes de la dépendance à la cocaïne :

Il est plus courant de remarquer un changement de comportement chez une personne qui consomme de la cocaïne que de voir des signes physiques. Lorsqu’une personne consomme de la cocaïne malgré les méfaits qu’elle cause dans sa vie, c’est un signe clair qu’elle n’a plus de contrôle sur le moment où elle en consomme.

A découvrir également : Manger contre l'exercice avec votre abonnement sans contrat London Gym Gym Membership

Voici quelques signes typiques de dépendance à la cocaïne :

  • La personne consomme plus de cocaïne qu’elle ne l’avait prévu.
  • Ils abandonnent leurs obligations familiales ou professionnelles au profit de l’usage du
  • Des sentiments intenses de culpabilité se manifestent après l’usage de la substance
  • Des difficultés financières résultent de la poursuite de l’usage de cocaïne
  • Une préoccupation croissante pour l’achat et la consommation de cocaïne
  • Dépression, anxiété et paranoïa
  • Mentir sur la quantité ou la fréquence de consommation de cocaïne lorsqu’on est confronté à un problème
  • Léthargie et agressivité extrême lorsqu’on ne l’utilise pas

Comment traite-t-on la dépendance à la cocaïne ?

Il existe plusieurs approches différentes pour traiter la dépendance à la cocaïne, y compris celles qui ont des composantes holistiques qui fonctionnent en combinaison avec un counseling intensif. Contrairement à d’autres substances, les cocaïnomanes n’ont pas nécessairement besoin de suivre une cure de désintoxication, bien qu’on leur recommande d’être supervisés pendant leur sevrage lorsqu’ils décident d’arrêter de fumer. Tout comme la cocaïne agit rapidement, son influence quitte rapidement le corps et l’essentiel des dommages qu’elle cause est probablement plus émotionnel et psychologique que physique. Cela dit, l’usage prolongé de cocaïne peut entraîner de graves problèmes de santé et même la mort, selon la façon dont la drogue est consommée.

Un danger majeur de la cocaïne est qu’elle est fabriquée dans des laboratoires illégaux qui ne sont pas susceptibles d’être stériles et ensuite coupée avec d’autres substances pour augmenter la marge bénéficiaire du dealer. Cela signifie qu’il est possible d’avoir une réaction potentiellement mortelle à la consommation de cocaïne. Près d’un million d’Américains consomment de la cocaïne à l’heure actuelle. Néanmoins, le traitement de tous les types de cocaïnomanie s’est avéré très efficace pour rétablir l’équilibre dans la vie d’une personne, en particulier lorsqu’on choisit une voie holistique de rétablissement.

La désintoxication résidentielle à la cocaïne est recommandée :

Avec une drogue aussi puissante que la cocaïne, il est toujours recommandé de faire appel à des spécialistes en désintoxication et en traitement post-cure, surtout s’ils ont développé de graves problèmes. Lorsque les gens commencent à consommer de la cocaïne, ils se retrouvent souvent dans des cercles différents et dans des endroits différents où la consommation de drogues est considérée comme la norme.

Cela peut permettre aux gens de continuer à consommer de la cocaïne parce qu’ils perdent le sens de la perspective sur ce qui est normal et ce qui ne l’est pas dans un environnement de consommation de drogue. La pression des pairs entre également en jeu puisque d’autres encouragent l’usage de la cocaïne en s’y adonnant eux-mêmes.

Le fait est que les consommateurs ne peuvent jamais être sûrs d’acheter de la cocaïne qui n’a pas été mélangée à du détergent, du talc, du bicarbonate de soude ou pire. Chaque fois qu’un individu consomme de la cocaïne, il jette les dés sur son avenir et chaque année, de plus en plus de gens manquent de chance.

Les centres de réadaptation pour cocaïnomanes sortent les gens de leur milieu familial pour qu’ils puissent s’immerger dans leur guérison. Bien qu’il ne soit pas pratique pour tout le monde de consacrer trois mois de son temps à son rétablissement, les avantages d’être réadapté d’une dépendance à la cocaïne paralysante sont infinis. Les centres de réadaptation pour cocaïnomanes sont considérés comme préférables, non seulement parce qu’ils offrent un environnement sans drogue où ils ne pourront pas être utilisés par d’autres, mais aussi parce qu’ils offrent souvent un soutien supplémentaire pour le reste de leur vie en rétablissement.

How Holistic Therapies Are Effective in Treating Cocaine Addiction :

La cocaïne a des effets particulièrement néfastes sur l’état d’esprit d’une personne en raison de la façon dont elle perturbe le fonctionnement naturel du cerveau et parce que les thérapies holistiques se concentrent sur le bien-être général d’une personne, elles sont efficaces pour traiter ce type de toxicomanie. Le principal défi auquel sont confrontés les individus dans les centres de désintoxication de cocaïne est de s’attaquer aux causes profondes qui les ont poussés à former une dépendance à la substance en premier lieu. Par exemple, la personne qui cherche à prendre confiance en elle pour en faire un animal de fête peut avoir des problèmes d’estime de soi ou une maladie mentale sous-jacente.

Il est toujours important d’évaluer chaque personne qui entre dans un centre de réadaptation holistique de cocaïne afin de déterminer l’approche thérapeutique la plus appropriée à son traitement. Les thérapies holistiques, y compris la méditation, le yoga, la massothérapie, les traitements expérientiels, l’aromathérapie, la sensibilisation nutritionnelle et le traitement médicamenteux post-cure, se sont toutes révélées extrêmement efficaces pour favoriser le rétablissement à long terme. Des mécanismes d’adaptation essentiels peuvent également être appris dans les centres de désintoxication holistique de cocaïne qui fournissent aux dépendants en rétablissement un arsenal d’outils pour maintenir leur sobriété.

Lire aussi :

  • Traitement de la dépendance : 11 conseils pour trouver le meilleur centre de réadaptation
  • 9 signes d’une dépendance aux opiacés sur ordonnance