Combien de temps faut-il attendre pour que les cheveux repoussent après une greffe de cheveux

Après une greffe de cheveux, les patients sont généralement impatients de voir apparaître les premiers signes de repousse. Pourtant, il est important de se calmer et de laisser faire les choses. Ce sont, en premier, les greffons qui tombent au bout de quelques semaines après la transplantation, laissant ainsi place à de jeunes pousses. Ces jeunes pousses n’atteindront leur maturité qu’au bout de 4 à 10 mois. Tout ceci présage d’un résultat visible et esthétique près de 12 mois après votre opération de chirurgie capillaire. 

La repousse après une greffe de cheveux, une question récurrente

Bien avant d’entamer un traitement capillaire ou de subir une greffe de cheveux, les patients veulent tout savoir sur la greffe de cheveux. Au nombre des préoccupations figurent celle du temps mis par les greffons pour repousser. En vous rendant dans le centre de soin du Docteur Bouhanna, vous aurez l’assurance d’une intervention professionnelle et d’une repousse naturelle et discrète.  

Lire également : L’Importance du sport pour la santé

Le Dr Bouhanna membre de l’ISHRS (International Society of Hair Restoration Surgery) est, en effet, un spécialiste de la chirurgie et de la reconstruction esthétique. Son domaine de prédilection est la chirurgie capillaire au travers des techniques FUT, FUE et FUL. Il est basé au centre de la ville de Paris et fait des interventions en cas de blessures du cuir chevelu ou de chute de cheveux. Certains patients consultent pour le traitement de la pilosité de leur visage.

Pour certains patients qui voyagent pour aller se faire opérer, la question du temps de repousse est une question économique et financière. En effet, ces derniers espèrent repartir chez eux un peu plus tôt avec un début de repeuplement de leur cuir chevelu. Ce qu’il faut retenir, c’est que le temps de repousse varie d’un patient à un autre.

A lire en complément : La pratique du fitness à la maison, c’est possible

Combien de temps avant la repousse des cheveux au niveau de la partie receveuse ?

Après l’opération de greffe de cheveux, les trois premiers jours constituent la première période critique. Pendant ces premières 72 heures, les gonflements diminuent et on constate une disparition progressive de la bande protectrice. Les croûtes apparues un peu plus tôt commencent elles aussi à disparaître les toutes premières semaines. C’est au bout du premier mois que les premières pousses apparaîtront. Que se passe-t-il ensuite ?

  • Au bout de 2 mois, les pousses de cheveux s’accentueront un peu plus ;
  • Entre 3 et 4 mois, des cheveux tout neufs et fins commenceront à apparaître. Ces cheveux s’épaissiront ensuite, puis couvriront progressivement toute la zone greffée. Il arrive parfois que des boutons apparaissent à la base de repousses. Les chirurgiens conseillent de ne pas les toucher ni les presser ou les faire exploser.
  • 5 mois après l’opération de greffe capillaire, les cheveux seront un peu plus abondants et mesureront un peu plus de cinq centimètres. Au début du dixième mois, ils deviendront plus longs et pourront égaler le niveau des cheveux non transplantés. Après 12 mois, les cheveux pourront être peignés, lavés et coupés à votre guise.

Repousse des cheveux après la greffe de cheveux : qu’en est-il de la zone donneuse ?

La zone donneuse généralement située à l’arrière de la tête (côtés et arrière de la tête) contient des cheveux plus épais. Les cheveux de cette zone sont naturellement résistants à toutes formes d’alopécie ou de chute de cheveux. C’est pour cette raison que le choix des chirurgiens capillaires est porté sur eux.

En réalité, le chirurgien fait une étude préalable qui lui permet d’identifier la zone la plus abondante de l’arrière de la tête. Les follicules pileux retirés de cette zone le sont définitivement, enlevant à cette zone toute possibilité de repousse, les racines ayant été retirées. Les cheveux environnant cette zone pourront recouvrir la zone donneuse et rendre l’aspect général de vos cheveux aussi esthétique qu’il le faut.