La tomate : un allié contre l’excès d’acide urique

La tomate : un allié contre l'excès d'acide urique

Lorsque l’on passe un examen médical, plusieurs problèmes au niveau des composés présents dans le sang peuvent être relevés. À la suite d’un examen, vous avez peut-être appris que le taux de ce composé dans le vôtre était trop élevé. Ceci peut entraîner des conséquences négatives sur votre santé. On vous explique ce qu’est l’acide urique et en quoi la tomate représente un allié contre lui.

Qu’est-ce que l’acide urique ?

Il est toujours utile de faire un rappel sur ce composé, surtout si vous ignorez ce dont il s’agit exactement.

Lire également : Tout savoir sur le traitement radiculaire

La définition de ce composé

L’acide urique est un composé que l’on trouve de façon naturelle dans le corps. En effet, sa présence n’est pas nécessairement le signe qu’il y a un problème au niveau de la santé d’un patient. Il est produit par l’élimination des purines dans le foie. Ce sont des molécules qui se trouvent dans certains aliments.

On trouve les purines dans :

A lire également : Varices : symptômes, causes et options de traitement efficaces

  • La viande rouge
  • Les poissons gras
  • Les produits qui contiennent du sirop de maïs, comme les boissons sucrées
  • La bière

Quel est son taux normal ?

Pour déterminer le taux d’acide urique dans le corps, il est nécessaire d’effectuer une prise de sang. Celle-ci doit être faite à jeun. Pour une femme, le taux normal est compris entre 30 et 50 mg/L. Pour un homme, il se trouve entre 40 et 60 mg/L.

Lorsque le taux d’acide urique est trop élevé, des conséquences sur la santé peuvent apparaître. On parle d’hyperuricémie.

Quelles sont les causes et les conséquences d’une présence trop importante de ce composé dans le corps ?

Être en situation d’hyperuricémie n’est pas sans conséquences sur la santé.

Comment l’apparition de ce problème est-elle causée ?

L’hyperuricémie peut avoir des causes variées. Tout d’abord, elle peut être liée à l’alimentation. En effet, la consommation importante d’aliments contenant beaucoup de purines peut favoriser son apparition.

Si votre alimentation est riche en protéines et que vous souffrez de ce problème de santé, les aliments que vous consommez riches en purines sont peut-être à mettre en cause.

L’excès d’acide urique dans le corps peut aussi être provoqué par des facteurs génétiques, ou bien par certaines maladies, comme un dysfonctionnement des reins.

Quelles conséquences sur la santé ?

Souffrir de ce problème peut favoriser l’apparition de la maladie que l’on appelle la goutte. La goutte consiste en la présence de cristaux de sels dans les articulations. La goutte provoque des inflammations particulièrement douloureuses.

Des calculs rénaux peuvent aussi être causés par un excès de ce composé dans le corps. Il favorise également l’apparition de maladies cardiovasculaires. Ces problèmes étant tous très sérieux, il convient de solliciter l’aide d’un professionnel de santé dès l’apparition des symptômes.

La tomate : un allié contre l'excès d'acide urique

Manger des tomates et d’autres aliments pour faire baisser son taux d’acide urique dans le sang

Il convient d’adapter son alimentation lorsque l’on souffre d’hyperuricémie. La consommation de purines est en partie responsable de la présence trop importante d’acide urique dans le sang. Il convient donc d’éviter les aliments dans lesquels il y en a.

Par exemple, vous devez éviter de boire autre chose que de l’eau. Il est préférable de limiter votre consommation de bière et de boissons sucrées, qui, contrairement à l’eau, en contiennent.

Il vous faut aussi réduire votre consommation de viande rouge, car les protéines qu’elle contient contribuent à favoriser la présence en excès de l’acide urique. Si vous ne voulez pas pour autant renoncer aux viandes, vous pouvez consommer des viandes maigres.

Parmi les aliments alliés, on trouve la tomate. Contrairement à une idée reçue, elle ne favorise pas l’apparition de la goutte. La tomate s’accompagne de nombreux bienfaits. Par exemple, elle est riche en vitamines et faible en calories.

Par ailleurs, la tomate permet d’améliorer la circulation sanguine. C’est donc un point positif, puisque l’hyperuricémie favorise l’apparition de problèmes cardiovasculaires. Les tomates permettent aussi de lutter contre le mauvais cholestérol ainsi que les mauvaises graisses.

Articles similaires