Les erreurs alimentaires à éviter pour les athlètes

Les erreurs alimentaires à éviter pour les athlètes

Dans le domaine de la nutrition sportive, certains pensent que la rigueur extrême permet de réussir. D’autre part, il y a des personnes tellement convaincues par les informations des médias qu’elles ne prennent pas la peine de rechercher des informations ou de se discipliner pour protéger leur santé.

Dans tous les cas, il est essentiel de se renseigner sur les erreurs alimentaires que les sportifs doivent éviter afin d’optimiser leurs performances sportives. Voici quelques erreurs à éviter en matière de nutrition sportive.

A voir aussi : C’est quoi du cannabidiol ?

Sauter des repas

Certains pensent que sauter des repas permet de faire des économies de calories, mais il faut savoir que le corps est habitué à un certain rythme alimentaire. Ainsi, même en l’absence de programme de nutrition, la majorité des gens mangent trois fois par jour presque à la même heure. Dans le cadre de la nutrition sportive, les repas sont plus courants et répartis uniformément tout au long de la journée.

Si un seul de ces repas est sauté, on assiste à une réaction du corps, avec le ralentissement du métabolisme. L’énergie et les réserves d’énergie doivent être maintenues pour survivre. A l’inverse, le fait de sauter un repas ralentit la thermogenèse, stoppe l’anabolisme et favorise le catabolisme, la fonte musculaire. Vous pouvez opter pour un gel energetique afin de renforcer les apports en nutriments.

A lire aussi : Quelques bienfaits du Kéfir sur la santé

Éviter les aliments transformés

Les erreurs alimentaires à éviter pour les athlètes

Les plats industriels sont une option pratique étant donné qu’ils nécessitent moins de temps de cuisson et moins de vaisselle. Mais, le plus souvent, de grandes quantités de stabilisants, de conservateurs, de colorants, d’acidifiants et d’exhausteurs de goût sont utilisées dans la production de ces produits. Ne faites donc pas confiance aux aliments transformés, même s’ils présentent des informations nutritionnelles sur l’emballage.

Ne pas avoir les nutriments essentiels

Le fait de ne pas faire ses courses régulièrement est probablement la cause la plus fréquente de défaillance alimentaire. Sachez que vous avez un en-cas de 16 heures à consommer, mais, ne disposez même pas de poulet, de pain complet ou de protéines en poudre pour compenser. La faim devient insupportable et vous finissez par craquer. Ainsi, votre réfrigérateur et vos placards doivent toujours être remplis des aliments dont vous avez besoin : du blanc de poulet, des œufs, du fromage, du riz complet, des flocons d’avoine, des boites de thon, de l’huile de coco, de l’huile d’olive

Éviter les graisses

Il est certainement utile d’éviter les graisses saturées, car elles favorisent certaines maladies coronariennes, des maladies inflammatoires et des affections chroniques. Mais, cela ne veut pas dire qu’elles entrent dans la liste des aliments à bannir dans le cadre de la nutrition sportive.

L’huile d’olive est riche en acides gras monoinsaturés qui brûlent les graisses, freinent la génération mentale, renforcent l’immunité, abaissent la tension artérielle et régulent le cholestérol. Il y a aussi l’huile de colza, contenant 85 % d’acides gras insaturés, parmi lesquels des oméga-3. C’est une huile aussi riche en antioxydants et peut donc contribuer à la santé globale en réduisant les risques d’inflammation et en assurant la stimulation du système immunitaire.

Articles similaires