Protéger son enfant des piqûres de moustiques : les solutions

Lorsque votre enfant est en extérieur, il n’est pas toujours facile de le protéger entièrement. Si vous remarquez des rougeurs sur sa peau ou qu’il se gratte, il est possible que ce soit dû à des piqûres de moustiques. Faut-il le rappeler, cet insecte est vecteur de maladies (le paludisme en l’occurrence). En dehors de la moustiquaire, il existe bien d’autres moyens de préserver vos petits trésors des piqûres de moustiques. Nous vous en révélons quelques-uns.

Vérifiez la composition des sprays anti-moustiques

Les sprays anti-moustiques sont des produits répulsifs appliqués sur la peau, pour éloigner les moustiques. Ils sont généralement utilisés lorsqu’on se trouve en extérieur. Ils sont appliqués sur les parties du corps qui ne sont pas couvertes par les vêtements et sont réputés comme étant efficaces. Il en existe plusieurs types. Toutefois, force est de reconnaître que ces produits contiennent des substances qui ne sont pas forcément saines pour les plus jeunes. Plus précisément, les sprays anti-moustiques sont composés pour la plupart, de DEET. À partir d’une certaine concentration de DEET, les sprays sont déconseillés aux enfants (principalement ceux de moins de 2 ans).

Lire également : Contre-indications du tabac pour les implants dentaires : risques et conseils

Certains sprays anti-moustiques contiennent également des huiles essentielles issues de diverses plantes ; d’autres sont conçus à base d’icaridine ou de PMD. Pensez à choisir des sprays dont les composants sont réellement adaptés pour les enfants. En raison de la fragilité des jeunes enfants, il est vivement recommandé de vérifier la concentration des composants des sprays avant de les appliquer. Idéalement, il peut être plus prudent de les vaporiser sur les vêtements plutôt que directement sur la peau. De même, l’utilisation de ces produits doit être faite dans le respect d’une certaine fréquence d’application.

Comme le suggère le site pharmacie-sarda-beziers.com, n’hésitez pas à bien vous informer sur ces produits anti-moustiques et leur mode d’emploi afin de protéger votre santé et celle de vos enfants.

A lire en complément : Effets de l'anxiété sur les maladies du cœur

produits santé sprays anti-moustiques

Les bracelets anti-moustiques sont-ils réellement efficaces ?

Moins conventionnels que les sprays, les bracelets anti-moustiques sont conçus en diverses matières. Leur principe de fonctionnement est simple ; ils sont imbibés de composants tels que des huiles essentielles capables de repousser les moustiques. Les bracelets anti-moustiques sont supposés offrir une protection pendant un temps déterminé (quelques heures généralement). Cette durée varie d’ailleurs en fonction du bracelet choisi. Idéalement, l’utilisation de ces objets est déconseillée pour les enfants ; faut-il le rappeler, les huiles essentielles ne sont pas adaptées aux tout-petits. Des réactions allergiques sont à craindre.

Il existe également des bracelets à ultrasons dont les fréquences parviendraient à éloigner ces insectes. Quel que soit le modèle, sachez que l’efficacité de ces objets n’a guère été prouvée. Plus encore, si vous êtes dans une zone peuplée par des moustiques dangereux, un bracelet anti-moustiques n’offrira pas de réelle protection à vous ni à vos enfants. Toutefois, si ces objets ont un effet répulsif, il est possible que cette efficacité varie d’une personne à une autre, ou en fonction du type de bracelet choisi.

Quel produit appliquer pour apaiser une piqûre de moustique ?

Lorsqu’en dépit de vos précautions, votre enfant est victime d’une piqûre de moustique, des solutions existent pour apaiser la partie irritée. Le premier geste à faire est de désinfecter cette partie. Ensuite, s’il n’y a pas encore d’inflammation, une compresse ou un tissu imbibé d’eau chaude peut permettre de prévenir toute rougeur. Au contraire, appliquer du froid sur une piqûre déjà bien irritée peut apporter du soulagement. En outre, des produits naturels peuvent être utiles. La peau de banane, l’aloe vera, le vinaigre, le plantain, le jus de citron ou le dentifrice en sont quelques-uns. Enfin, vous pouvez également vous procurer en pharmacie une crème apaisante et anti-inflammatoire. Surtout, veillez à ce que l’enfant ne gratte pas la partie piquée.

Articles similaires