Quel est le rôle d’un pharmacien d’officine ?

Le pharmacien d’officine est le fruit des évolutions récentes dans le milieu pharmaceutique. Il répond au besoin de renforcer le rôle du pharmacien afin de répondre efficacement aux attentes du public. Le pharmacien d’officine s’affiche aujourd’hui un acteur de soins important. Dans cet article, nous vous décryptons son rôle. Détails !

Garantir un service continu au public

Le pharmacien d’officine est un professionnel de la santé disponible et accessible aux patients. Vous n’avez pas besoin de prendre rendez-vous avant de le consulter. La gestion du stock est la principale activité permettant d’assurer la dispensation des médicaments prescrits ou non.

A voir aussi : Traitement de la dépendance : 11 conseils pour trouver le meilleur centre de réadaptation

Cependant, la pluralité de marques et de conditionnements rend difficile la gestion du stock de médicaments. Le pharmacien d’officine doit constamment effectuer les choix les plus objectifs et vérifier les dates de péremption avant de dispenser un produit.

Toujours dans le but de satisfaire sa clientèle, ce référent santé est également obligé de proposer des alternatives, explorer la disponibilité des produits contingentés dans d’autres pays, etc. Le pharmacien d’officine se doit d’informer les patients sur les solutions les plus accessibles au cas où ceux-ci se verraient contraints de faire le tri entre les différents médicaments prescrits.

A lire en complément : CBD : La compréhension de ses avantages

Apporter une solution aux problèmes des patients

Les conseils prodigués en officine sont gratuits et accessibles à tout moment. Les pharmaciens d’officine sont pour cette raison confrontés à des demandes dans différents domaines de la santé. Grâce à leur compétence large, ils peuvent jouer le rôle de conseiller en phytothérapie, homéopathie, allopathie, bandagisterie, etc.

Le pharmacien d’officine n’a pas les qualifications requises pour mener un diagnostic à la suite d’une plainte d’un patient. Néanmoins, il est à même de surveiller les signaux d’alarme et de proposer la meilleure solution possible (médication de conseil, orientation vers un médecin, etc.). Il se trouve donc être un partenaire pour les autres professionnels de la santé comme le médecin de famille.

Assurer la délivrance des médicaments prescrits et non prescrits

La dispensation des médicaments est la mission officinale la plus importante. Le pharmacien d’officine se place en ultime rempart entre le médicament et le client/patient. La plupart des médicaments dispensés en officine sont sous prescription.

À l’occasion de la toute première délivrance du médicament, le pharmacien doit valider l’ordonnance, vérifier la posologie et assurer sa bonne compréhension par le patient, les indications et contre-indications sont à contrôler aussi. Ce professionnel doit poursuivre en informant le patient des effets indésirables majeurs du produit et proposer des moyens pour les atténuer.

À l’occasion d’une délivrance réitérée, le pharmacien d’officine doit prendre toutes les informations possibles sur la posologie effective du médicament, les difficultés rencontrées. En cas de non observance de la posologie, il doit questionner le patient sur les raisons éventuelles d’une telle situation.

Éduquer à la santé

Il existe de plus en plus de pathologies chroniques qui ont pour cause des mauvaises habitudes de vie. Le pharmacien d’officine joue un rôle préventif contre ces maladies en prodiguant des messages d’hygiène de vie. Au regard de la fréquence de contacts qu’il a avec les patients, cette mission est plus facile à remplir.