Un homme zen

Se détendre sans drogues et sans alcool : 3 méthodes

Que vous consommiez des drogues ou de l’alcool ou pas, il est fort probable que vous apprécierez être capable de “planer” sans avoir à consommer de substances. Ici, nous allons vous présenter des façons naturelles d’atteindre cet état tant recherché par certains.

Faire du sport

La course à pied est connue pour provoquer une grande sensation de bien-être, notamment grâce au relâchement d’endorphines et de dopamine. Pour profiter du “runner’s high” ou “ivresse du coureur” en français, vous devrez effectuer au moins une trentaine de minutes d’exercice en continu avec une intensité ni trop faible, ni trop forte (la marche à pied ne suffit presque jamais).
D’autres sports que la course à pied peuvent vous procurer une sensation de bien-être, mais la course à pied reste la meilleure activité physique pour profiter de ces sensations. Si vous courez en pleine nature, vous profiterez d’autant plus des effets de l’endorphine. En plus d’être détendu et serein, les endorphines ont un rôle analgésique. Le cannabidiol permettrait aussi de “planer”. Vous pouvez en apprendre plus sur le CBD sur le site Lecannabidiol.com.

A lire aussi : Combien de temps faut-il attendre pour que les cheveux repoussent après une greffe de cheveux

Discuter avec un proche

Parler avec un proche a été démontré comme permettant de produire des endorphines, qui permettent de se sentir bien et de ne plus stresser. Afin de profiter encore plus de ces effets, l’idéal est de se réunir régulièrement entre amis pour parler, rire et écouter de la musique. Les effets bénéfiques du contact social n’ont en soi rien d’étonnant : l’humain est un des animaux les plus sociaux.
En effet, cette caractéristique lui a permis de survivre et d’évoluer au fil des années. Aujourd’hui, faire partie d’une tribu n’est plus essentielle pour notre survie. Ce besoin de socialisation reste profondément ancré en nous : il est impossible de s’en passer pour être heureux.

Pratiquer des exercices de respiration

Certains exercices de respiration permettent de se trouver dans un état similaire à celui atteint via la consommation de cannabis. Découvrez une façon d’essayer d’atteindre cet état. Premièrement, commencez par vous mettre à l’aise. Consultez votre médecin pour savoir si vous n’avez pas de contre-indication aux exercices de respiration. Choisissez un lieu et une heure à laquelle vous ne serez pas dérangé. Ensuite, allongez-vous, de façon à ne pas risquer de chuter. Coupez toutes les distractions.

A lire aussi : 4EVER FIT : les compléments nutritionnels haut de gamme

Une fois confortablement installé, fermez vos yeux et inspirez profondément en utilisant la respiration abdominale. Faites de même pour la respiration. Les cycles doivent être rapides et puissants : environ une seconde par inspiration et une seconde par expiration. Répétez ces cycles pendant environ une minute, avant de bloquer votre respiration, jusqu’à ressentir le besoin de respirer (encore une fois, consultez votre médecin pour être sûr de ne pas prendre de risque). Vous devriez vous sentir parfaitement détendu.