Zoom sur le dépistage du cancer

Il ne faut pas attendre l’apparition de certains symptômes pour faire le dépistage du cancer. Il est d’ailleurs recommandé de faire un dépistage, même sans des symptômes pour trouver précocement certains cancers. On peut ainsi recevoir des traitements appropriés qui sont moins lourds. Faisons le point sur ce sujet.

A lire aussi : Pourquoi Rania est décédé ?

Faire le dépistage, quand ?

Pour le cancer du sein, par exemple, les symptômes sont une boule dans la poitrine, un changement de forme du sein ou encore un écoulement de sang du mamelon. Sachez toutefois que ce ne sont pas les premiers symptômes et il ne faut pas attendre d’arriver à ce stade pour faire un dépistage.

Les signes comme la perte de poids inexpliquée, les sueurs nocturnes, les nausées ou les vomissements récurrents ou le sang dans les selles ou les urines doivent vous alerter. Ils peuvent être des symptômes pour un cancer. Pour confirmer, un dépistage s’impose.

A lire en complément : Quel est le meilleur savon pour le psoriasis ?

Notez également que pour certains cas, il faut faire un dépistage systématique. On peut ne pas avoir de symptômes, mais ce dépistage doit se faire :

  • Quand on atteint un certain âge,
  • Quand on a des antécédents personnels ou familiaux de cancer,
  • Quand on présente des risques particuliers comme une lésion précancéreuse.

Vous pouvez décider vous-même de faire ce dépistage systématique, mais il serait judicieux de voir son médecin pour fixer la fréquence à laquelle il faut faire l’examen et le type d’examens à faire.

Faire un dépistage du cancer

C’est une mammographie qu’il faut faire pour dépister un cancer de sein et on parle plus précisément de mammographie de dépistage. Cet examen consiste à dépister le cancer à un stade précoce pour augmenter les chances de guérison et pour limiter le développement des cellules cancéreuses. Pour cette mammographie, il faut prendre rendez-vous en radiologie en ligne ou dans un centre de radiologie.

Pour détecter le cancer colorectal à un stade précoce, il faut faire une coloscopie. Pour cet examen, il faut consulter un gastro-entérologue et voir avec votre médecin traitant et un médecin anesthésiste. Ce n’est pas un examen à prendre à la légère, car il se fait sous anesthésie générale ou sous sédation. C’est par la biopsie de la prostate que se fait aujourd’hui le dépistage du cancer de la prostate. Avant de procéder à cette biopsie, le médecin spécialiste va d’abord réaliser un toucher rectal. Si ce toucher est anormal, la biopsie va confirmer s’il s’agit d’un cancer ou non. Cet examen est douloureux, c’est pourquoi on le fait sous anesthésie locale.

Le traitement du cancer

Si le cancer est détecté à un stade précoce, il y a plus de chances d’en guérir. Pour chaque cancer, la prise en charge et les traitements sont différents. Le médecin peut vous proposer des traitements médicamenteux avec une greffe de cellules-souches hématopoïétiques. Dans certains cas comme pour le cancer colorectal, l’opération chirurgicale est le plus approprié pour retirer la tumeur et les tissus avoisinants. Pour réduire les risques de réapparition des cellules cancéreuses, le médecin peut également prescrire plusieurs séances de radiothérapie.

Articles similaires