Quelles sont les causes de l’agoraphobie ?

C’est une peur qui peut se manifester de plusieurs manières différentes. Que ce soit à la fin de l’adolescence, ou aux portes de l’âge adulte, l’agoraphobie est un mal dont de nombreuses personnes souffrent tout autour du monde, et peut apparaître sans qu’on s’y attende particulièrement. Souvent à cause d’un choc émotif important, l’agoraphobie se soigne comme toute pathologie… Mais comment ? Quels en sont les symptômes et les causes ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble aujourd’hui pour que vous puissiez, vous aussi, reprendre votre vie en main, et avancer dans vos projets !

Qu’est-ce que l’agoraphobie causes et comment en finir avec ce mal ?

L’agoraphobie est un mal déclenché chez de nombreuses personnes via un choc émotionnel fort. Cela peut déranger les habitudes que nous avons prises depuis plusieurs années déjà, et conforte ces personnes à ne plus quitter leur domicile. Les symptômes les plus fréquents sont des maux de tête, des palpitations, voire un souffle très court et des maux de cœur et d’estomac dans les cas extrêmes. Et contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, ce n’est pas seulement une peur des foules et des lieux publics…

A lire en complément : Pourquoi Rania est décédé ?

Plus complexe encore, l’agoraphobie peut se manifester dans certaines situations, créant ainsi une sensation de ne plus pouvoir en sortir, voire d’être secourue devant un problème. En d’autres termes, c’est la « peur d’avoir peur ». Mais comme cette dernière n’évite pas le danger, il faut rapidement intervenir pour que les choses changent, et que cette sensation disparaisse avant que les choses nuisent à la vie quotidienne. Mais comme tout mal, l’agoraphobie se soigne aujourd’hui très bien, et cela passe par plusieurs étapes qui peuvent parfois prendre plus de temps.

agoraphobie causes

A lire en complément : Comment sécher les boutons de la varicelle ?

Quel traitement possible contre l’agoraphobie ?

Car comme tout trouble, l’agoraphobie possède son traitement. Ce dernier n’est pas médicamenteux, mais passe par la parole. Cette phobie est souvent liée par la génétique, surtout si vous avez un parent souffrant des mêmes symptômes, les neurotransmetteurs peuvent aussi être touchés, et cela peut cacher des situations plus traumatisantes et plus stressantes encore…

Faire appel à un psychologue reste la meilleure des solutions pour calmer ces pulsions dans un premier temps, avant d’entamer une thérapie plus profonde. Ce professionnel de santé va dans un premier temps vous renseigner sur ce que vous traversez, avant de vous apprendre à devenir plus rationnel face à vos pensées. Vous allez par la suite développer de nouvelles clefs qui vont vous permettre d’identifier les peurs qui vous assaillent au quotidien et de ne plus éviter les situations problématiques. De cette manière, vous serez ainsi plus fort, et vous reprendrez un mode de vie plus sain, tout en laissant tomber de manière définitive vos troubles accumulés avec le temps.

Des exercices de respiration et de relaxation peuvent être complémentaires à ce traitement, qui, nous en sommes certains, vous aidera à reprendre le dessus ! Alors, ne vous cachez plus, et renseignez-vous sur les thérapeutes pouvant vous aider au mieux à regagner en assurance, en joie de vivre, et retenez que le plus important n’est pas la façon dont on tombe, mais bien la manière de se relever et à affronter les obstacles !

Articles similaires