Comment faire surmonter la peur du vaccin à votre enfant ?

La plupart des vaccins sont administrés avec une aiguille, ce qui peut faire peur aux enfants et aux parents. Il existe des moyens éprouvés de réduire la douleur et d’aider les enfants à surmonter leur peur des vaccins. Les trucs et conseils suivants peuvent rendre l’expérience de vaccination de votre enfant plus positive. L’utilisation de plusieurs méthodes peut également aider à obtenir de meilleurs résultats.

Préparez votre enfant à la vaccination

Comme l’explique wepsee, le comportement des parents vis-à-vis de la vaccination est important. Les enfants savent comment se comporter et se sentir lorsqu’ils voient leurs parents. Ceux qui sont en âge de comprendre peuvent être préparés à la vaccination. Voici quelques conseils pour préparer votre enfant quelques heures avant la vaccination :

Lire également : Quand reprendre le sport après une entorse de la cheville ?

  • parlez-lui de la vaccination et répondez à toutes ses questions. Dites à votre enfant pourquoi il se fait vacciner.
  • dites-lui comment se passe la séance de vaccination.
  • ne lui présentez pas la vaccination comme une punition.
  • évitez de faire croire à votre enfant que l’injection ne fait pas mal. Expliquez plutôt qu’il y aura une sensation de picotement, de fourmillement ou de pincement et que la douleur sera brève.

Adopter une attitude calme et rassurante

Tenez votre enfant et rassurez-le pendant la vaccination. Vous pouvez également vacciner votre enfant en toute sécurité en le tenant dans une bonne position. Voici quelques moyens d’y parvenir :

  • Tenez votre enfant sur vos genoux dans la position indiquée par le vaccinateur.et assurez-vous qu’il soit à l’aise.
  • Enlacez l’enfant, mais pas trop fermement, car cela peut le rendre plus anxieux.

Pour aider votre enfant à surmonter la peur de la vaccination, vous devez être prêt à

A voir aussi : Pourquoi suivre des blogs sur le sevrage tabac ?

  • Rester calme, sourire et parler d’une voix normale.
  • Éviter de trouver des excuses ou d’utiliser des mots qui lui rappellent la douleur. L’enfant peut alors se sentir encore plus effrayé.
  • Si vous vous sentez anxieux, prenez des respirations lentes et profondes. Cela vous aidera à vous détendre et à rester calme.

Utiliser des moyens de distraction

Distraire les enfants pendant la vaccination peut réduire la douleur et l’anxiété. En effet, lorsque les enfants sont distraits, la partie du cerveau associée à la douleur est moins active. Si votre enfant est calme, vous pouvez commencer par le distraire avant la vaccination.

Il existe de nombreuses façons de distraire votre enfant. Optez pour des distractions adaptées à son âge. Choisissez quelque chose qui stimule les sens de votre enfant, comme la vue, le toucher ou l’ouïe. Faites en sorte qu’il participe activement. Plus il participe à la distraction, plus elle sera efficace.

Rappelez-vous que les moyens de distraction ne doivent jamais interférer avec le travail du vaccinateur. Les jouets peuvent être utilisés pour distraire l’enfant. Renseignez-vous à l’avance sur les types de jouets que vous pouvez emporter avec vous. Après la vaccination, faites des câlins à votre enfant, félicitez-le et récompensez-le.

Enfin, il est important que votre enfant soit calme et à l’aise lorsqu’il reçoit des vaccins. Pour ce faire, vous devez essayer de réduire son ignorance vis-à-vis des vaccins, et de mettre votre enfant à l’aise. S’il sait à quoi ressemble la rencontre, il va mieux se contrôler et sera moins craintif. N’oubliez pas de le distraire avant et pendant la vaccination. L’idéal serait qu’il ne voit pas l’aiguille, ce qui l’aidera à surmonter sa peur du vaccin.

Articles similaires