Pourquoi l’hygiène hospitalière ?

L’hygiène en milieu sanitaire est très importante à cause des multiples risques d’infections auxquels sont confrontés le personnel sanitaire et les patients. Les patients sont aussi concernés par ces infections microbiennes en milieu sanitaire d’où l’utilité de l’hygiène hospitalière. Cela dit, que doit-on retenir des causes et actions préventives de l’hygiène hospitalière en milieu sanitaire ? Explications !

Hygiène hospitalière

L’hygiène hospitalière est un ensemble de succession d’actions. Ces dernières favorisent la prévention et la lutte contre le développement des microbes de façon optimale dans les milieux sanitaires et dans les centres de santé.

Lire également : Se redonner le sourire pour une escapade au Canada

Ces infections touchent le personnel de santé et les patients. Les visiteurs qui se rendent dans les hôpitaux pour passer du temps avec leurs proches malades et internés sont aussi concernés.

Vu l’importance que requiert la lutte contre ces infections nosocomiales, la discipline de l’hygiène hospitalière a vu le jour. Elle a donc pour objectif premier de favoriser la lutte contre les microbes qui pourraient être à la base de la contamination des patients.

A découvrir également : Vous pouvez restaurer votre hormone virile avec la thérapie de testostérone de stéroïdes de stéroïdes

Causes et facteurs à risques

La prévention des infections est une priorité pour les centres et les établissements de santé. Celle-ci est une priorité pour l’amélioration de la qualité des soins fournis et diminution des charges à la prise en charge des infections nosocomiales.

L’hygiène hospitalière est mise en cause par des microbes et des bactéries qui ne concernent pas les soins, mais l’environnement autour des patients.

Il existe des facteurs à risques qui donnent toute l’utilité de ce concept d’hygiène hospitalière. Il s’agit des facteurs intrinsèques et des facteurs extrinsèques.

Les facteurs extrinsèques ne sont pas souvent maîtrisables, car ils dépendent de la nature du patient. Pour citer quelques facteurs intrinsèques, il y a :

  • l’âge et le sexe du patient ;
  • la période du séjour dans l’hôpital ;
  • le type d’intervention et la faiblesse du système immunitaire (en parlant des personnes âgées).

Le poids à la naissance pour les bébés prématurés constitue un véritable facteur chez les enfants. Notez que cette liste de facteurs n’est pas exhaustive.

Prévention et précautions impliquant l’hygiène hospitalière

Les centres et établissements de santé doivent veiller au respect des normes d’hygiène et surveiller leur effectivité dans leurs locaux.

Il faut mettre en place un système de suivi du nettoyage régulier et la stérilisation des équipements médicaux. Ceux-ci doivent également mettre l’accent sur les vêtements de protection comme les gants médicaux et sur la mise en œuvre des pratiques d’hygiène de base.

Chaque centre ou établissement de santé doit mettre en place un comité de lutte contre les infections nosocomiales. Cet organe sera là pour jouer le rôle de police en assurant le maintien et le respect en matière de prévention contre les infections nosocomiales. Tout comme les infections, l’hygiène hospitalière est en constante évolution donc il faudra respecter la prévention, la surveillance et l’évaluation des mesures mises en place.

Conclusion

L’hygiène en milieu hospitalier est donc une prérogative pour tout établissement et centre de santé. Pour l’application des mesures, chaque centre de santé devrait donc mettre en place des comités pour contrôler ses actions. Cela va en effet favoriser la bonne application des règles prévues.

Articles similaires