Quels sont les différents types d’acné et comment les traite-t-on ?

L’acné fait partie des maladies qui complexent plus l’être humain en général et les jeunes femmes et adolescents en particulier. Dans certains cas, ses imperfections peuvent revêtir des formes plus graves alors que dans d’autres cas non. Sachant que l’acné peut être source de dépression, il est alors important d’identifier le plus rapidement son type d’acné et d’y remédier. Découvrez dans cet article les différents types d’acnés en fonction de leur gravité et comment les traiter.

L’acné : qu’est-ce que c’est ?

L’acné est une maladie cutanée qui se manifeste par l’apparition des boutons rouges, des kystes et des points noirs. La plupart du temps, elle apparait au niveau du visage et touche principalement les zones T (front et nez) et peut s’étendre sur le tronc, les joues et l’intérieur des oreilles. L’acné est en quelque sorte le reflet des réactions qui ont lieu dans les glandes sébacées de la peau. En effet, à partir de la puberté, l’excès et l’épaisseur du sébum secrété par la glande sébacée obstruent son orifice : c’est la séborrhée. C’est cette réaction qui est responsable des fameux points noirs, et des comédons fermés et ouverts.    

Lire également : Quand et pourquoi consulter un ORL ?

Quels sont les différents types d’acné ?

Il existe divers types d’acné, quand bien même il s’agit toujours de la même maladie qui se manifeste sous différente forme.

A lire également : Quels sont les symptômes de la dépendance à la cocaïne et peut-on la traiter ?

Ainsi on distingue :

  • L’acné rétentionnelle : c’est la forme la plus simple de l’acné. Elle est caractérisée par des comédons, la séborrhée et les microkystes ;
  • L’acné papulopustuleuse : C’est le plus fréquent surtout en période de puberté. Cette forme d’acné est caractérisée par des papules et des pustules qui peuvent évoluer vers une forme plus sévère ;
  • L’acné nodulaire : cette forme d’acné s’étend au tronc et peut aller même jusqu’aux fesses et racines des membres. Elle présente un risque de cicatrice et de problème de pigmentation élevé ;
  • L’acné fulminans : ce type d’acné grave est très rare et il touche généralement les hommes de 13 ans à 22 ans. L’acné dans ce cas se caractérise par des écoulements de pus qui peuvent être hémorragiques. Il ne se limite pas qu’au physique. Mais peut-être également responsable de la fièvre et de l’inflammation articulaire ;
  • La tétrade acnéique : Il s’agit d’une forme grave de l’acné nodulaire qui s’étend sous les bras, près des parties génitales, et du cuire chevelure. Elle est souvent accompagnée d’un écoulement de pus.

Comment traiter l’acné ?

Il existe différents moyens pour traiter l’acné. Dans un premier temps, vous avez la possibilité de limiter les dégâts de l’acné en vous débarrassant des comédons grâce à l’application des rétinoïdes topiques sous forme de crème ou de gel. Retrouvez ces produits dans la pharmacie la plus proche de chez vous ou sur le site de pharmacie pharmashopi.com. De même, toujours dans l’optique d’évacuer les comédons, vous pouvez faire recours aux soins dans un salon d’esthétique qualifié, qui se chargera d’éliminer de façon manuelle l’excès de sébum. Attention à ne pas le faire vous-même à la maison au risque de péjorer ou d’infecter le mal. Dans un second temps, il est possible de faciliter la diminution de la quantité des bactéries responsables de la multiplication des acnés avec la prise ou l’application des antibiotiques, des antiseptiques, des antibiothérapies et de l’isotrétinoïne.

L’acné est une maladie due aux hormones. On ne peut donc pas le prévenir. Cependant, une bonne hygiène cutanée, et la réduction des produits comédogènes tels que les produits cosmétiques et maquillages peuvent aider à prévenir quelques formes d’acné.