Quels sont les symptômes de la spasmophilie ?

Quels sont les symptômes de la spasmophilie ?

En France, près de 10 à 15 millions d’individus sont touchés par la spasmophilie. Pourtant, c’est un trouble qui est méconnu et mal défini. De nature familiale, elle touche aussi bien les hommes que les femmes. Si vous ne connaissez rien à propos de ce syndrome, il est peut-être temps d’en apprendre davantage sur ses manifestations afin de le distinguer.

Comment se manifeste la spasmophilie ?

Les manifestations de la spasmophilie varient d’un individu à un autre. C’est-à-dire que celui qui en souffre peut remarquer quelques symptômes Spasmophilie et pas d’autres. Il peut également ne pas tous les vivre en même temps. Cependant, il existe des éléments qui ne trompent pas.

A lire aussi : Libérez-vous - Comment arrêter de fumer

Premièrement, la personne atteinte de spasmophilie ressent une extrême fatigue le matin et elle peut durer toute la journée. À cette difficulté s’ajoute une sensation de malaise qui peut survenir à n’importe quel moment et disparaitre. Le visage, les pieds et les mains d’un individu atteint de spasmophilie connaissent des fourmillements. C’est un symptôme très important.

Deuxièmement, il n’est pas rare de voir un individu souffrir d’angoisses qui ont tendance à créer une sensation de contraction de la cage thoracique. Bien évidemment, cette manifestation ne survient pas chez tout le monde. La gorge nouée, les maux de tête et les migraines sont également des symptômes à noter.

A découvrir également : Pourquoi le gras est bon pour la santé ?

Troisièmement, sur le plan mental et émotionnel, le spasmophile devient émotif. Il a aussi peur de la foule et il n’aime pas se retrouver seul. La nuit, il éprouvera même des difficultés à trouver le sommeil. Enfin, chez les femmes particulièrement, le syndrome prémenstruel peut apparaitre.

Articles similaires