Canal lombaire étroit : explication et conséquences

Le canal lombaire étroit est un mal qui se manifeste par des douleurs intenses à certaines parties du corps. Cela peut avoir des conséquences graves.

Celles-ci peuvent sembler passagères ou bénignes. Toutefois, certaines conséquences peuvent donner naissance à d’autres maux qui sont encore plus graves.

A voir aussi : Quelles sont les missions d’un infirmier coordinateur ?

Mais comment expliquer l’étroitesse du canal lombaire ? Quelles sont les conséquences du canal lombaire étroit ? Nous vous invitons à trouver des éléments de réponse dans cet article.

Qu’est-ce qu’un canal lombaire étroit

Le canal lombaire étroit est une pathologie qui se manifeste par le rétrécissement du canal vertébral au niveau du dos. Elle se manifeste également à travers des douleurs et des difficultés à marcher.

A lire en complément : Comment réparer une prothèse dentaire ?

Le canal lombaire étroit peut s’expliquer par l’arthrose. Il s’agit de la destruction plus ou moins progressive d’un ou des disques qui se trouvent entre les vertèbres.

Cela s’explique également par la dégénérescence progressive des articulations qu’on retrouve derrière la colonne vertébrale.

Ce mal peut aussi se manifester à travers d’autres symptômes plus ou moins importants. Ainsi, vous pourriez remarquer ce qui suit :

  • La fatigue ;
  • Les crampes ;
  • Les douleurs lombaires, etc.

Lorsque rien n’est fait, ce problème peut engendrer des conséquences. Mais une opération du canal lombaire étroit peut vous aider à venir à bout du mal. Cette intervention doit être faite par un spécialiste après un bon diagnostic.

Quelles sont les conséquences du canal lombaire étroit ?

Les conséquences d’un rétrécissement du canal lombaire sont nombreuses. Vous devez les connaitre afin de comprendre la dangerosité de ce mal.

La lombalgie

La lombalgie ou douleur dorsale est l’une des conséquences d’un canal lombaire rétréci. Cela est causé par l’arthrose des articulations qui se situent au niveau postérieur. La dégénérescence discale peut aussi être à l’origine d’une lombalgie.

Cela peut devenir très invalidant et obliger celui qui en souffre à faire peu de mouvement. Toutefois, lorsque le problème de base est réglé, le mal peut disparaitre.

La paresthésie et la dysphasie

Ces deux maux peuvent constituer la conséquence d’un rétrécissement du canal lombaire. La paresthésie se manifeste à travers des sensations de picotement, d’engourdissement ou de fourmillement. La dysphasie quant à elle est l’altération de la sensibilité au niveau du membre inférieur.

Dans certains cas, ces maux peuvent passer inaperçus la plupart du temps ou être simplement passagers. Pour être sûr qu’il s’agit bel et bien des conséquences d’un rétrécissement du canal lombaire, il faudra demander l’avis d’un médecin.

Le syndrome de queue de cheval

Le syndrome de queue de cheval est l’une des graves conséquences du canal lombaire étroit. En effet, ce mal est capable de comprimer les racines nerveuses à destination du périnée. C’est cela qui entraine la queue de cheval. Ce problème peut donner naissance à des troubles urinaires.

Cela peut aussi donner des constipations. Les lésions causées par le syndrome de queue de cheval sont pour la plupart irréversibles.

Par ailleurs, cela peut causer l’invalidation de celui qui en est atteint. Lorsque le mal survient, il faut alors impérativement voir un chirurgien. Ce dernier en déduira sûrement qu’il s’agit de l’une des conséquences du canal lombaire étroit.

Articles similaires